top of page
  • Photo du rédacteurCécile Malécot

J'ai un super ductus !

Dernière mise à jour : 25 oct. 2023


Qu'est-ce que le ductus ?

Si un jour quelqu'un vous dit "Ah ! Toi, tu as un super ductus !" N'en prenez pas ombrage, c'est plutôt un compliment !

En écriture, le ductus est la façon de conduire son écriture. Le ductus conditionne la fluidité et donc la lisibilité et la vitesse de l'écriture. L'écriture cursive, pour être efficace doit comporter le moins d'arrêts possibles. Montrer à l'enfant dès le début de l'apprentissage comment il doit conduire son écriture pour s'arrêter le moins possible, c'est lui donner toutes les chances d'acquérir un bon geste.

Le premier aspect du ductus que l'enfant doit maitriser c'est la façon de former ses lettres. Aucune lettre à l'exception de la lettre "x", ne comporte d'arrêt au cours de son tracé. La lettre "d" par exemple, doit être enseignée comme un rond fermé par une étrécie et non pas comme un rond puis une canne à l'envers. Un rond "fermé par" induit un continuum. Un rond "puis" suppose la juxtaposition de deux formes et donc un arrêt entre les deux. Ce vocabulaire précis est important car l'apprentissage de l'écriture repose sur le mouvement et non sur la forme : un bon geste, donc un bon ductus, donnera une bonne forme

Le second aspect du ductus que l'enfant va devoir s'approprier est la façon de lier les lettres entre elles. Les lettres rondes (c, o, a, d, g, & q) nécessitent un arrêt avant leur écriture. En effet, terminant la lettre qui les précède en bas, l'enfant va devoir lever son crayon et le reposer en haut à droite afin de commencer ces lettres par un rond tracé dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. En dehors de ces six lettres, (et de la lettre "x") jamais le ductus ne s'interrompt. Si j'écris le mot "mer" par exemple, je n'ai pas de raison d'interrompre mon geste : ni rond, ni "x" dans ce mot. Pas plus si j'écris le mot "presse", la lettre "s" appelant un demi-tour après son écriture. Enfin si j'écris le mot "petite", je tracerai les barres de "t" et le point du "i" à la fin du mot pour ne pas m'arrêter et perturber le ductus. La qualité de mon écriture sera bien meilleure en terme de lisibilité et en terme de rapidité. Il est donc capital dès l'apprentissage des premières lettres d'enseigner le ductus aux enfants afin qu'ils automatisent ces bons gestes.

Il apparaît évident quand on connaît le ductus, qu'on ne fera pas écrire des lignes de lettres isolées aux enfants. En effet, faire écrire une ligne entière de "t" ou de "i" induit forcément le tracé complet de la lettre, barre et point compris et automatise ce geste ; leur demander juste après d'écrire un mot avec ces lettres en leur demandant de respecter le ductus serait alors une consigne contraire qu'ils ne comprendraient pas. On leur fera écrire directement des petits mots ou des syllabes afin qu'ils enregistrent d'emblée le bon ductus.

En rééducation, le ductus est une des premières choses qu'on rétablit. Il change tout de suite l'apparence de l'écriture en restaurant la forme ; de plus en réparant le ductus, on ré-introduit le mouvement et la fluidité. De ce fait, on améliore immédiatement la lisibilité et la vitesse, deux des critères pour lesquels les enfants viennent très souvent consulter.


283 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page