top of page
  • Photo du rédacteurCécile Malécot

Pour apprendre à écrire, on sort !

Dernière mise à jour : 3 oct. 2023


Jouer dehors pour mieux écrire

Les activités d'extérieur sont bien entendu très conseillées par tous les spécialistes de l'enfance. En pédagogie de l'écriture, elles sont primordiales !

Elles favorisent le développement moteur de l'enfant, elles lui permettent d'apprendre à connaître son corps ce qui est important pour apprendre à bien se servir de ses mains et donc plus tard pour bien tenir son crayon.

L'enfant en interaction avec son environnement développe sa conscience de ce dernier. Dehors l'enfant bouge, il explore, ces activités construisent alors le repérage dans l'espace nécessaire à l'apprentissage de l'écriture, haut, bas, droite, gauche. Il travaille ici sans s'en rendre compte la gestion de l'espace et notamment le sens de l'écriture

Les activités du dehors tonifient et musclent tout le corps de l'enfant. Les bras sont particulièrement sollicités lorsque l'enfant fait de la balançoire, des jeux de bascule ou des jeux à grimper. Les jeux de balle quant à eux, tonifient les mains tout en développant le repérage dans l'espace.

J'ai déjà évoqué sur ce blog le jardinage qui fortifie le haut du corps et les mains et aide à la gestion de l'espace (aliments et espacements)

La draisienne, le vélo, la trottinette encouragent l'enfant à se servir de ses mains en force et préparent une tenue de crayon ferme et efficace.


Si nous étudions de près tous les jeux proposés aux enfants pour jouer dehors, alors nous trouverons pour chacun d'eux des arguments en faveur de l'apprentissage de l'écriture.

De plus, jouer dehors favorise la concentration lors des apprentissages.

Alors zou ! Tous dehors !

350 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentarze


bottom of page